L'acte orthopédagogique   

L'intervention orthopédagogique est centrée sur les besoins spécifiques de l'élève. Après avoir observé le sujet en situation d'apprentissage le professionnel vise à créer des conditions favorables, permettant une utilisisation maximale du potentiel d'apprentissage des élèves en difficultés. Ces actions s'inscrivent dans une vision systémique de l'élève, prenant en considération à la fois les facteurs individuels d'ordres cognitifs, affectifs, familiaux, et sociaux.

 

 

L'évaluation orthopédagogique 

 

  • L’évaluation à caractère orthopédagogique a une visée diagnostique, puisqu’elle a pour but d’identifier les capacités et les besoins de l’élève en difficultés d’apprentissage ou de l’élève qui risque de développer de telles difficultés.

 

 

 

  • Cette évaluation diagnostique s’inscrit dans une perspective cognitive, laquelle permet de statuer sur l’efficience des processus utilisés par l’élève dans la lecture, l’écriture, ou les mathématiques.

 

 

 

  • L'action de l'orthopédague se caractérise donc par un ensemble de moyens didactiques et ortho-didactiques en vue d'aider l'apprenant à réaliser ses apprentissages.

 

 

  • Le professionnel propose des solutions rééducatives, pédagogiques et compensatrices qui seront constemment réajustées en fonction des progrès constatés. 

 

  • La qualité de la relation, et le regard bienveillant du professionnel conduiront progressivement le sujet à reprendre confiance en ses capacités. C'est ainsi, qu'il prend conscience de ses attitudes et ne tarde pas à les modifier. 

 

  • Tandis que le changement s'opère, l'enfant retrouve le sourire et la motivation qui contribueront à l'éveil de sa curiosité.

 

 

 

 

  • L'orthopédagogue propose également des stratégies efficaces pour surmonter ou compenser ses difficultés tout en maintenant une interraction. Il l'aide à construire son raisonnement et parfois corrige ses représentations mentales afin de donner du sens aux apprentissages.

 

  • Il insiste sur le transfert des connaissances afin d'ancrer les notions acquises antérieurement et de préparer le futur.

 

  • Il provoque les questions afin de susciter l'intérêt de l'apprenant et le fait progresser significativement.

 

  • Le dialogue est primordial car il permet de soulever les ambigüités et de faire émerger l'implicite.

 

  • Chez l'enfant, la notion de l'implicite est très importante car elle est souvent absente, ou erronée dans sa pensée.

 

  • L'orthopédagogue agit en étroite collaboration avec les intervenants du milieu scolaire et coordonne ses activités avec les professionels de la rééducation.

PEDAGOGIE   EDUCATION

INSERTION    FORMATION

 

 

 Enfants - Adolescents - Adultes

 Jeunes au pair